Gare de St-Michel Notre Dame (RER C)

Développement d’un modèle physique à équations différentielles pour la prédiction de la concentration en PM10 dans les gares souterraines, dans le but d’évaluer la pertinence de solutions techniques d’amélioration de la qualité d’air (ventilation, filtration, …).

  • Corrélation entre concentration en PM10 et traffic ferroviaire

Pour plus de détails voir les publications issues des travaux sur ce modèle (article dans TRD, article dans STOTEN).