Aéraulique

L’étude des écoulements – la mécanique des fluides en mouvement – est un vaste sujet qui préoccupe les scientifiques et ingénieurs depuis toujours. La version moderne de cette science est née en 1738 avec Daniel Bernoulli et les première équations de conservation d’énergie. Couplé au naissant calcul différentiel, D’Alembert pose les base de l’hydrodynamique en 1749 avec les notions de pression interne, champ de vitesse et des dérivées partielles.

La mécanique des fluides numériques est elle née dans la seconde moitié du XXè siècle, avec l’avènement de la puissance de calcul – qui ne cesse de croître depuis – ainsi que des méthodes mathématiques itératives. Ses échelles d’applications sont diverses, de la dynamique moléculaire à l’étude des courants atmosphériques.

Dans le cadre de l’ingénierie du bâtiment, nous resterons à une échelle humaine / urbaine, avec des modélisations et simulations moyennées de type RANS.

Vous trouverez donc dans ces pages :

  1. Quelques éléments sur les fondamentaux de la mécanique de fluides et de l’aéraulique,
  2. Des notions d’aéraulique urbaine, de mécanique des fluides numérique (CFD – Computational Fluid Dynamics), et les recommandations de la communauté scientifique,
  3. Les fondements théoriques du confort au vent avec des exemples illustrés.